Liposuccion

La liposuccion, qu’on appelle également lipoaspiration, est une méthode chirurgicale mise sur pied en France durant les années 1980, le but de cette opération est d‘absorber les amas de graisses tenaces.

Ce procédé représente dans la grande majorité des cas l’unique recours pour éliminer les dépôts de cellules adipeuses qui ne cèdent pas aux divers régimes et à la pratique sportive.

Le protocole de la liposuccion n’est pas très compliqué à appliquer : l’opérateur accomplit une légère incision, en général, bien dissimulée au sein du pli cutané, pour pouvoir insérer des tubes de taille réduite en dessous de la peau, il pourra alors procéder à l’aspiration des résidus de graisses sur les territoires concernés. La liposuccion aura donc pour but l’harmonisation des lignes du corps. Néanmoins, il serait erroné de la considérer comme une arme thérapeutique contre l’obésité.

Dans quels cas la liposuccion est-elle indiquée ?

La liposuccion est généralement indiquée dans les cas où un individu posséderait des amas de cellules adipeuses coriaces aux sports, aux régimes alimentaires et à l’amaigrissement proprement dit.

Quelles sont les consignes à suivre avant de subir une liposuccion ?

Avant d’être opéré, il faudra en premier lieu consulter chez le chirurgien afin d’établir les régions qu’il faudra toucher. Cette première consultation sera suivie d’une seconde chez un anesthésiste dans l’optique d’accomplir tous les bilans préopératoires nécessaires avant de subir une intervention chirurgicale.

Il est primordial de laisser un intervalle de quelques semaines entre la 1ère consultation, la décision et l’acte opératoire, ceci vous aidera à éviter toute forme de précipitation lors de votre décision. Ce délai servira aussi à l’opérateur de bien préparer le bon déroulement de la liposuccion.

Par conséquent, dans les 2 semaines antérieures à l’opération, vous devrez :

  • N’ingérer aucun médicament composé d’aspirine.
  • Renseigner le chirurgien et l’anesthésiste sur les éventuels traitements en cours (même ceux qui pourraient paraître anodins comme les contraceptifs oraux), ils vous diront s’il faut les interrompre ou continuer à les prendre.
  • Arrêter le tabac dans le but de minimiser le risque de cicatrisation défectueuse.

Quant au jour de l’hospitalisation, vous allez devoir :

  • Arrêter de boire et de manger au minimum 6 heures avant l’intervention (l’opération oblige le patient à être à jeun)
  • Ne pas se maquiller
  • Porter des habits simples à mettre et à enlever

L’acte chirurgical sera obligatoirement ajourné en cas de maladie ou de grossesse.

Que ce soit avant ou après, une liposuccion n’exige aucun régime particulier à suivre. Tout ce que vous aurez à faire c’est de manger des repas équilibrés et sans excès. Un minimum d’activité physique est conseillé dans les semaines postérieures à l’opération afin de pousser la peau de se retendre sur les régions traitées.

Quelques articles :